Actualités
Retour aux actualités 15 juillet 2017 - Résultats

TDF Étape 14 : Nacer Bouhanni 17ème à Rodez

Après deux étapes pyrénéennes de haute-montagne, le peloton avait rendez-vous ce samedi pour une course au scénario difficilement prévisible entre Blagnac et Rodez. Beaucoup de sprinteurs n’ont pas passé les deux difficultés répertoriées sur cette 14ème étape. Nacer Bouhanni s’est accroché et a pu joué les premiers rôles dans le final, prenant la 17ème place. Michael Matthews s’est imposé, alors que Christopher Froome a repris le maillot jaune.

Sur cette quatorzième étape entre Blagnac et Rodez, 4 coureurs sont parvenus à s’extirper du peloton dès le kilomètre 0. Le quatuor de tête est composé de Timo Roosen (LottoNL-Jumbo), Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Thomas Voeckler (Direct Energie) et Maxime Bouet (Fortunéo-Oscaro). Les 4 hommes ont vite été rejoints par Reto Hollenstein (Katusha-Alpecin), sorti en chasse-patate. Le peloton a d’abord laissé filer ce groupe, avant de stabiliser l’écart autour des 2 minutes.

La course a commencé à s’animer à l’entame des 50 derniers kilomètres. Les équipes Sunweb de Michael Matthews et BMC de Greg Van Avermaet ont alors augmenté le rythme. Cette accélération a fait mal aux sprinteurs. Marcel Kittel, Dylan Groenewegen ou encore André Greipel ont été lâché et ne sont jamais rentrés sur le peloton. Nacer Bouhanni s’est lui accroché pour garder sa place dans ce premier peloton. À l’avant de la course, le groupe de tête a explosé dans la Côte de Centrès. Thomas Voeckler et Thomas De Gendt sont sortis à deux, mais le Belge a lâché le Français et a tenté sa chance en solitaire à 30 kilomètres du but. Il est finalement repris à moins de 13 kilomètres de l’arrivée.

7aa1c6d1-eb23-4320-b79a-8d938022bf6d

À 10 km de l’arrivée, Nacer Bouhanni est en queue de peloton mais Cyril effectue un beau travail pour le ramener. La victoire se joue donc au sprint entre les coureurs restants dans le peloton. Notre sprinteur est bien placé à l’entame de la dernière difficulté. Les 500 derniers mètres sont difficiles avec des pentes à plus de 10%, mais le Vosgien se bat bien pour rester au contact des meilleurs. Finalement, l’Australien Michael Matthews monte cette dernière ascension en patron et s’impose en costaud. Nacer prend une belle 17ème place au vue de la difficulté de la dernière bosse. Christopher Froome reprend quant à lui le commandement au classement général.

COFIDIS-TDF17-Classement ETAPE 14

Yvon Sanquer est revenu sur cette journée : « Nacer a été malade quelques jours en première partie de Tour de France, il va mieux désormais. Sa condition est bonne et même si à Rodez, ce n’était pas son type d’arrivée préféré, il a fait le maximum. Il a été bien emmené par Cyril Lemoine et était placé là où il faut. Pas de regrets. C’est allé vite toute la journée sur un tracé difficile. Les coureurs qui jouent la gagne sont les meilleurs mondiaux sur ce profil. Nacer est à sa place et signe un résultat satisfaisant, encourageant pour la suite. » 

Cyril Lemoine était satisfait de cette journée : « La difficulté de cette étape a augmenté en se rapprochant de Rodez. A partir du kilomètre 90 environ, le terrain était plus accidenté. Il y avait du vent, c’était usant mentalement car il fallait toujours rester placé. On l’a très bien fait avec Christophe Laporte et Nacer Bouhanni sans oublier tous nos coéquipiers qui nous ont aidé en amont. Dans les bosses du final, il y a eu une sélection. Des sprinteurs ont sauté. Pas Nacer. Mais l’arrivée était quand même très dure. Nacer revient bien, ça aurait pu le faire mais il lui manque encore un petit quelque chose. Il a coincé sur la fin mais il y a de bonnes choses à retenir. C’était dur, pour les moelleux, c’est bon signe pour les prochaines étapes. »