Actualités
Retour aux actualités 13 juillet 2017 - Résultats

TDF Étape 12 : Julien Simon à l’attaque

La 12ème étape du Tour de France nous a réservé son lot de surprise. 3 grands cols attendaient nos coureurs sur cette journée pyrénéenne entre Pau et Peyragudes (214,5 km). Julien Simon s’est montré à son avantage en prenant la bonne échappée et en passant plus de 180 kilomètres à l’avant ! Romain Bardet (AG2R La Mondiale) s’est imposé au sommet de la dernière ascension du jour, alors que Fabio Aru (Astana) est le nouveau maillot jaune.

Dès le kilomètre 0, les attaques ont été nombreuses alors que la pluie accompagnait le peloton. Après une vingtaine de kilomètres, un groupe de 12 coureurs est parvenu à sortir. On retrouve à l’avant Cyril Gautier (Ag2r La Mondiale), Imanol Erviti (Movistar), Koen de Kort (Trek-Segafredo), Stefan Küng (BMC Racing), Diego Ulissi (UAE Team Emirates), Stephen Cummings (Dimension Data), Marcel Kittel, Jack Bauer (Quick-Step Floors), Nils Politt (Katusha-Alpecin), Thomas De Gendt (Lotto Soudal), Michael Matthews (Team Sunweb) et notre coureur Julien Simon. Derrière, la Sky s’est positionné en tête de peloton pour contrôler le rythme de la course. L’avance des 12 hommes de tête est monté au-dessus des 6 minutes à l’approche du Col des Ares (2e catégorie), où Marcel Kittel s’est fait distancer. Au même moment, Maxime Bouet et Brice Feillu (Fortuneo-Vital Concept) ont tenté de sortir en contre.

L’ascension du Port de Balès a finalement décanté la course. L’échappée s’est alors scindée en deux, et on retrouve à l’avant Gautier, Küng, Cummings, Bauer, De Gendt et Julien Simon. Notre breton est resté au contact avant d’être décroché à 7 kilomètres du sommet. De Gendt et Cummings, plus forts, ont tenté leur chance à deux, avant que le Britannique ne parte en solitaire. Dans le peloton, la Sky a imposé un rythme soutenu qui a fait exploser beaucoup de coureurs, notamment Nairo Quintana. Julien Simon n’a pu s’accrocher au Groupe Maillot Jaune lorsqu’il a été repris à 30 kilomètres de l’arrivée.

Finalement, Cummings est repris à 8 kilomètres de l’arrivée, et il ne reste que Chris Froome, Mikel Nieve, Mikel Landa (Team Sky), Fabio Aru (Astana), Romain Bardet (Ag2r La Mondiale), Louis Meintjes (UAE Team Emirates), Simon Yates (ORICA – Scott), Daniel Martin (Quick-Step Floors), George Bennett (LottoNL – Jumbo) et Rigoberto Uran (Cannondale – Drapac) pour la victoire d’étape. Sur des gros pourcentages, Fabio Aru emmène le sprint avec Romain Bardet dans sa roue, alors que Chris Froome cale. Le Français déborde l’Italien et s’impose en costaud. Aru se console en s’emparant du maillot jaune de leader. Notre premier coureur est Luis Angel Maté avec une 28ème place.

COFIDIS-TDF17-Classement2

Julien Simon est revenu sur cette belle journée : « Je pense que tous les coureurs de l’échappée ont vite compris que ça n’irait pas au bout. Mais une fois devant sur le Tour, on donne le maximum. J’ai fait le Port de Balès à bloc pour basculer au plus près de la tête. Au sommet je me replace juste derrière le groupe maillot jaune, et dans la dernière montée j’ai fini à mon train. Je suis quand même content de ma journée car j’ai chuté mercredi sur le coude. Je ne pensais pas récupérer si vite. C’est encourageant. J’espère passer d’autres journées à l’avant. »