Actualités
Retour aux actualités 8 octobre 2017 - Résultats

Mathias Le Turnier brille sur sa première classique !

Notre équipe s’est montrée offensive sur le Tour de Lombardie. Mathias Le Turnier a fait un beau numéro à l’avant de la course en passant plus de 180 km à l’avant. Il terminera 41ème.

L’équipe avait comme principal objectif de prendre l’échappée du jour sur cette 111ème édition du Tour de Lombardie entre Bergame et Come (247 km). Après une première tentative de Guillaume Bonnafond, c’est finalement Mathias Le Turnier qui a réussi à prendre le bon coup. Davide Ballerini (Androni-Sidermec), Jacques Janse Van Rensburg (Dimension Data), Lorenzo Rota (Bardiani-CSF), Pier Paolo De Negri (Nippo Vini Fantini), Lennard Hofstede (Sunweb) et Mathias ont pris le large après une trentaine de kilomètres. L’écart est vite grimpé et les 6 hommes de tête ont même compté 12 minutes d’avance. L’écart s’est réduit avant le Colle Brianzi puisque le groupe de Mathias n’avait plus que 5 minutes d’avance sur le peloton.

La course s’est ensuite animée dans la Madonna del Ghisallo. À l’avant, Davide Ballerini a attaqué et il est immédiatement suivi par notre coureur. Notre néo-pro s’est ensuite détaché dans la deuxième partie de l’ascension mais il est repris juste avant le sommet par Mikaël Chérel (AG2R-La Mondiale) et Laurens De Plus (Quick Step Floors) qui sont revenus de l’arrière. Dans le peloton, nos coureurs sont en difficulté et n’arrivent pas à suivre l’allure.

Devant, Mathias s’est accroché aux deux hommes l’ayant repris et entame l’ascension du Colma di Sermano (5,1 km à 6%) avec 1 minute d’avance sur le peloton. Après 140 km à l’avant, Mathias est en difficulté dans le Mur de Sormano (2 km à 15%). Il se fait rattrapé par le groupe des favoris au sommet de l’ascension. Le Niçois s’est bien accroché pendant une vingtaine de kilomètre. Il a ensuite payé ses efforts dans l’avant-dernière difficulté du jour, le col de Civiglio. Il terminera la course dans un petit groupe avec Wout Poels (Sky), Jan Polanc (UAE) et Primoz Roglic (Team LottoNL-Jumbo) et prendra une très belle 41 ème place pour sa première classique.

À l’avant de la course, Vincenzo Nibali a attaqué dans la descente de Civiglio. Personne ne reverra le Requin de Messine. L’Italien s’impose une deuxième fois après 2015. Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors) et Gianni Moscon (Sky) complètent le podium.

Bravo à toute l’équipe !

Mathias est revenu sur sa belle performance : « On avait pour ordre de prendre l’échappée, chose que j’ai réussi à faireL’échappée est partie au km 20, à peu près. Le peloton est resté une dizaine de kilomètre à vingt secondes avant de nous laisser filer. Ensuite, il fallait gérer et ne pas trop en faire devant. La course était longue. Quand on est arrivé dans la Madonna del Ghisallo, Davide Ballerini a accéléré, j’ai réussi à le suivre. Dans la deuxième partie de la bosse, j’ai réussi à le lâcher et à partir tout seul. Au sommet, je me fais reprendre par des coureurs sortis du peloton, Chérel notamment. On a fait un bout de temps à deux puis dans le Mur de Sormano, j’arrive à basculer dans le groupe des favoris et à rester un petit moment avec eux. Dans l’avant-dernière bosse, le pied s’est monté très vite et j’ai commencé à payer mes efforts de la journée puis j’ai fini comme j’ai pu. »

Notre néo-pro est revenu sur sa première année dans notre effectif : « J’ai fait 200 kilomètres à l’avant, il y avait du public tout au long du parcours, il était encore plus présent dans les difficultés, et ça porte, a-t-il ajouté. Quand on est en plein effort et qu’il y a toute cette foule qui vous encourage, qui vous pousse, c’est quelque chose d’assez incroyable. On le vit rarement, sauf sur ces grosses courses-là. Je ne pouvais pas espérer mieux pour mettre fin à ma première saison chez les pros. C’est un bon point final à ma saison. Je suis plutôt satisfait de mon année, de ma progression et de mon évolution au sein de l’équipe. »

Luis Angel Mate nous parle également de sa course : « On ne voulait pas louper l’échappée. On a été très présent au début. Mathias a fait une très belle course. C’était sa première classique. Derrière, nous avons essayé de nous battre jusqu’à la fin pour faire une belle course. Nous étions dans un monument du cyclisme et c’était un peu long pour moi (rires). »

L’Espagnol s’exprime également sur les jeunes pousses de l’équipe : « Nous avons un très bon plateau de jeunes. Ils progressent et apprennent très vite. C’est aussi une motivation pour moi de voir que les jeunes poussent et commencent à devenir des coureurs ». 

Notre coureur Yoann Bagot a disputé sa dernière course sous nos couleurs après 7 ans dans notre équipe ! Merci pour tout.

Nos coureurs  vont désormais prendre des vacances bien méritées ! À l’année prochaine !

Le classement de nos coureurs : Mathias Le Turnier (41ème), Stéphane Rossetto (75ème), Luis Angel Mate (76ème). Nos autres coureurs n’ont pas terminé l’épreuve.