Actualités
Retour aux actualités 13 mars 2017 - Résultats

Le grand bilan de ce 75ème Paris-Nice

ASO

Cinq coureurs de notre équipe (Nicolas Edet, Florian Sénéchal, Geoffrey Soupe, Cyril Lemoine et Julien Simon) ont terminé ce 75ème Paris-Nice. Après huit jours de course, nous vous proposons le bilan de la course au soleil.

L’abandon de Nacer

Le début de Paris-Nice est maqrué par le mauvais temps avec une première étape compliquée où les bordures ont fait des différences. Nacer Bouhanni n’a pas réussi à rester avec le groupe des favoris et a terminé à la 64ème place. La deuxième étape entre Rochefort-en-Yvelines et Amilly (195 km) a été fatale à notre sprinteur.

Nacer4

Notre leader est descendu du vélo à une trentaine de kilomètres de l’arrivée à Amilly (Loiret) car il était transi de froid. Pour reprendre du rythme, Nacer s’alignera au départ de Nokere Koerse, en Belgique, le mercredi 15 mars. Il s’envolera ensuite pour l’Italie afin de participer samedi à Milan-Sanremo, monument italien dont il avait pris la 4ème place l’an dernier, la 6ème en 2015.

La confirmation Christophe Laporte

En l’absence de notre leader, Christophe Laporte est propulsé sur le devant de la scène. Notre jeune sprinteur (24 ans) a réalisé une belle performance, sur la deuxième étape Rochefort-en-Yvelines et Amilly, en prenant la 5ème place du sprint. Dans la troisième étape, il a confirmé avec un nouveau Top 10. Dans le final à Chalon-sur-Saône, le Varois a décidé de prendre la roue d’Arnaud Démare. Notre sprinteur n’a pas pu lancer son accélération comme il le souhaitait et a terminé à la 8ème position.

Laporte

Une légère déception subsiste sur la quatrième étape arrivant à Bourg-de-Péage. L’équipe a bien mis notre train en place pour le sprint final. Malheureusement, Christophe Laporte n’a pas pu déclencher son sprint et a pris la 20ème place.

Notre sprinteur a abandonné lors de la 6ème étape pour des troubles gastro-intestinaux. Il va se reposer cette semaine avant Milan-Sanremo, samedi.

Les bonnes perf’ de Nicolas Edet

Nicolas Edet a très mal démarré ce Paris-Nice. Lors de la première étape, notre grimpeur est pris dans les bordures et a terminé à la 157ème place à 19 minutes du vainqueur. Même chose sur la deuxième étape, le Sarthois a fini à la 161ème place à 21 minutes du vainqueur. Nicolas s’est relancé avec le contre-la-montre de mercredi entre Beaujeu et le Mont-Brouilly (14,5 km). Il a terminé à la 24ème place à 1 minute et 16 secondes de Julian Alaphilippe. Notre grimpeur a surtout réalisé le 4ème meilleur temps de l’ascension du Mont Brouilly.

IMG_0019

Le natif de la Ferté-Bernard a ensuite pris la 19ème place lors de la sixième étape entre Aubagne et Fayence (193,5 km). Notre grimpeur n’a pas réussi à rester avec les tout meilleurs et il est distancé sur le haut du col de Bourigaille (lors du deuxième passage). Il a terminé à 3 minutes et 50 secondes de Simon Yates, vainqueur du jour.

Pour la dernière étape de ce Paris-Nice, le vainqueur du Tour de Franche 2010 est repris par le peloton au sommet du col d’Eze à 14 km de l’arrivée après avoir parcouru 95 km à l’avant. Le Sarthois a terminé avec le peloton maillot jaune et a disputé le sprint pour les places d’honneur. Il a terminé à une belle 11ème place.

Nicolas Edet a fini à la 31ème place du classement général à 47 minutes du vainqueur. Sans les 40 premières minutes concédées en début de semaine, notre coureur serait 10ème au général. Il a fait jeu égal avec les meilleurs grimpeurs du peloton sur les épreuves de montagne. De très bon augure pour la suite.

Yvon Sanquer, notre général manager est revenu sur les performances de son coureur : « Nicolas avait déjà fait un beau chrono mercredi avec le quatrième temps de l’ascension de Mont Brouilly. Sur les trois étapes difficiles qui ont suivi, il a été au rendez-vous. On sait d’où il revient, il était blessé il n’y a pas si longtemps que ça. Il était plutôt parti pour être en stage de préparation pour le Tour de Catalogne et a finalement gagné sa place pour Paris-Nice. C’est plus qu’encourageant de voir le niveau auquel il a su se hisser. Avec une course comme le Tour d’Algarve dans les jambes, je pense qu’il aurait pu signer deux top 10 d’étapes cette semaine, voire mieux. Ce Paris-Nice va lui servir pour la suite. Il va préparer le Tour du Pays basque et les Ardennaises. Mais il doit d’abord récupérer car ça a été un Paris-Nice éprouvant. » 

Une équipe en rodage

L’équipe de Cofidis a été construite autour de Nacer Bouhanni pour ce Paris-Nice. IMG_4239

Les coureurs se sont exprimés sur les premières étapes roulantes. Florian Sénéchal a terminé à la 16ème place lors de la 2e étape. Geoffrey Soupe a pris la 18ème place lors de la 4ème étape. Les garçons sont ensuite restés dans le gruppetto sur les étapes de montagne. Dimitri Claeys a abandonné sur la même étape que Christophe Laporte.

L’équipe Cofidis a terminé au 20ème rang au classement général par équipes.

Retrouvez les plus belles photos de Paris-Nice sur notre Facebook.